Al-Baghdadi éliminé : la criminalisation de l’ennemi

L’assassinat d’Abu Bakr al-Baghdadi offre l’occasion de réfléchir au passage de la guerre classique à la guerre totale qui transforme l’ennemi en criminel. Cette liquéfaction du politique laisse craindre une guerre civile mondiale à venir.

Soutenez Nomos-TV : http://nomos-tv.com/donnez

Suivez-nous sur FB : https://www.facebook.com/NomosTV/

Suivez-nous sur VK : ​https://vk.com/id545509546

Musique intro : Daniel Deluxe

Musique extro : Robert Parker

Également

États-Unis : Combat judiciaire pour la présidence

L’actualité nationaliste en direct, samedi 16h (22h pour l’Europe de l’Ouest). Anthologie politique de Lionel …