Home / Souveraineté / Catherine Dorion, symptôme de l’échec du souverainisme

Catherine Dorion, symptôme de l’échec du souverainisme

Dans un texte intitulé « Ce que je ferais aux gars de La Meute », l’ancienne candidate d’Option nationale, Catherine Dorion, exprime une xénophilie et un mépris anti-québécois typique de l’aile gauche du mouvement souverainiste.

Bien qu’anecdotique, son texte incarne tout ce qui ne tourne pas rond au sein d’une certaine élite souverainiste totalement déphasée par rapport aux classes moyennes québécoises.

Également

Bande-annonce Nomos-TV !!!

4 commentaires

  1. Jean-Pierre Cloutier

    Tout ce qui ne tourne pas rond, ce n’est pas au sein d’une certaine élite souverainiste, mais dans sa tête à elle et dans la tête de celles et ceux qui lui donnent tribune pour déblatérer son ignorance de la politique québécoise…

    Mêler La Meute et les indépendantistes relève d’un illogisme navrant…

    Son jupon d’Option Nationale dépasse tellement qu’elle s’enfarge dedans la pauvre….

    Guère plus intelligent ceux qui la laissent se donner en spectacle aussi pitoyablement!

  2. C'est mon opinion

    Merci pour votre vidéo et surtout continuons de dénoncer, ça en prend du monde pour dénoncer………….et cette Catherine Dorion, je l,ai lu seulement cette fois…..et cest la dernière……….cest une innocente -ignorante

  3. C'est mon opinion

    Vous parler quelques fois, du mouvement souverainiste?????? parlez-vous du P.Q.

  4. Ceci est un test pour savoir si je dois m’inscrire à Facebook pour pouvoir écrire à Nomos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *