La fin de l’identité québécoise

Revue critique du dernier livre du sociologue Jacques Beauchemin, Une démission tranquille. La dépolitisation de l’identité québécoise, qui s’inquiète du retour du Canada français. Contrairement à ce qu’il affirme, le retour de la question canadienne-française constitue une bouffée d’oxygène pour le renouveau identitaire du nationalisme québécois.

Aidez-nous à changer de studio : http://nomos-tv.com/donnez

Suivez-nous sur FB : https://www.facebook.com/NomosTV/

Suivez-nous sur VK : ​https://vk.com/id545509546

Musique intro : Robert Parker

Musique extro : Daniel Deluxe

Également

Mafia mohawk, AK-47 et souveraineté

Courte réflexion nationaliste sur la crise autochtone qui agite le Canada et sur la réaction …