Le problème anglais au Québec

Alors que le gouvernement ontarien coupe les services aux francophones, les Anglais du Québec reçoivent un financement totalement disproportionné par rapport à leur poids démographique. Il est temps que cela cesse.

RÉFÉRENCES

Également

Office de la langue française : Un organe parasite

Tandis que Montréal s’anglicise à une vitesse fulgurante, l’Office québécois de la langue française (OQLF) …