Le Québec : une nation catholique

Des syndicats aux coopératives en passant par les hôpitaux et les écoles, toutes les institutions québécoises ont des racines catholiques. D’ailleurs, le mouvement souverainiste prend son envol grâce au militantisme des clérico-nationalistes des années 1920 et 1930. Malgré la sécularisation du Québec depuis un demi-siècle, nous restons un peuple profondément marqué par le catholicisme jusque dans notre rapport à l’argent et à l’État. Retour sur cet aspect trop souvent oublié du Québec contemporain.

RÉFÉRENCES

ouvrir

ouvrir

Port de signes religieux: les récalcitrants perdront leur emploi, prévient la CAQ

Le crucifix: un casse-tête

La laïcité au Québec

La Couronne canadienne

La laïcité en France, un principe républicain à portée universelle

Laïcité: quand la République combattait l’Église catholique

 

Également

Défendre le crucifix – Un devoir nationaliste

Alors que les appels de la gauche se multiplient afin de retirer le crucifix du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *