Home / Géopolitique / Référendum en Catalogne – La fin de la naïveté souverainiste

Référendum en Catalogne – La fin de la naïveté souverainiste

Géopolitique 101

Peu importe l’opinion que l’on a du mouvement souverainiste catalan, il faut constater que malgré un référendum gagnant – même si les circonstances du vote sont plus que douteuses – le camp sécessionniste catalan ne reçoit le soutien d’aucun pays.

Briser l’unité d’un pays occidental n’est pas chose aisée

La France, pays limitrophe de l’Espagne et de la Catalogne, n’a non seulement pas dénoncé les violences faites par la police espagnole lors du référendum; elle a appelé au respect de l’intégrité constitutionnelle de l’Espagne. Même chose du côté de l’Union européenne, où l’on appelle à respecter le droit espagnol qui prohibe tout morcellement territorial du pays. Le Parlement européen a même refusé de parler des violences commises contre la population catalane qui s’était déplacée pour voter.

L’attitude générale des États est de traiter la question comme une affaire relevant strictement de la politique intérieure de l’Espagne. La réponse russe est un cas type de l’attitude générale qui prévaut sur le référendum catalan.

Lire la suite : Le Québec n’est pas la Catalogne

Également

Bande-annonce Nomos-TV !!!

Un commentaire

  1. Le plus inquiétant c’est de constater qu’Israël est un partenaire qui soutient le mouvement Catalan…
    Il faut savoir que partout ou il y a le chaos, le Mossad est pas loin… diviser et apporter le chaos afin de dominer… ORDO AB CHAO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *