Office de la langue française : Un organe parasite

Tandis que Montréal s’anglicise à une vitesse fulgurante, l’Office québécois de la langue française (OQLF) ne fait rien pour endiguer la catastrophe. Il est temps que la CAQ fasse respecter la loi 101 !

RÉFÉRENCES

Également

MERCI AUX 25 000 ABONNÉS DE NOMOS-TV

Contribuez à Nomos-TV : https://nomos-tv.com/donnez Nomos-TV sur Odysee : https://odysee.com/@Nomos-TV:3 Suivez-nous sur FB : https://www.facebook.com/NomosTV …